Lundi , je te donnais 3 pistes de réflexion sur les causes de la procrastination.

Cela pouvait venir de ton perfectionnisme, de ton cerveau ou de ton besoin d’adrénaline.

Cette fois-ci, je vais entrer un peu plus dans les détails.

Combattre la procrastination c’est un peu comme lutter contre l’inertie.

Tu n’as pas envie de commencer une tâche ou aller de l’avant.

OU alors  :

Tu commences une action et au bout de 5 minutes, tu regardes dehors,

Tu griffonnes sur un bout de papier ou tu pars sur les réseaux sociaux,

Tu abandonnes très vite car tu ne sais pas par quel bout attaquer ton dossier,

Tu te dis que tu as du temps… demain c’est sûr, tu t’y consacres toute la journée !

Cette habitude de remettre tout au lendemain peut aussi se manifester dans différents domaines de ta vie sans que tu t’en rendes vraiment compte.

Tu rechignes à ranger ta maison, faire ton ménage ou les courses,

Tu tardes à téléphoner à une amie,

Tu reportes sans arrêt une discussion avec ton partenaire,

et même, tu peux être amenée à avoir du mal à exprimer ta colère au bon moment !

Cette mauvaise habitude résulte de peurs et /ou de croyances qui sont bien ancrées en Toi.

Mais elle peut aussi provenir de besoins affectifs insatisfaits.

La conséquence :

Parfois, une terrible souffrance, une dépression qui se cache,  de l’hyperactivité , des tocs ou des phobies …

Tu l’auras compris , il est important de combattre cette inertie qui te pourrit la vie !

En fait, il existe 5 types de  comportement qui te conduisent inévitablement à la procrastination :

1- le perfectionnisme qui peut être un véritable  problème quand tu le pousses à son maximum.

A trop vouloir en faire mais surtout à  trop vouloir bien faire … tu finis par ne rien faire !

Ben oui, tu peux encore t’améliorer, tu auras d’autres infos, peut-être que tu peux trouver un autre angle d’approche plus percutant …

2- l’urgence. Dans ce cas la procrastination est plus une réponse au sentiment que tu as d’être dans l’urgence.

Je m’explique : Toutes les tâches te tombent dessus en même temps comme une grosse giboulée !

Tu n’arrives plus à prioriser et surtout à t’organiser … du coup tu évites le problème en l’éludant.

Est-ce que cette affiche  te parle ?

3- le découragement c’est lorsque ton cerveau te condamne à l’échec !

Tu as un but  … mais tu ne fais rien pour l’atteindre.

A quoi bon commencer , se lancer et sortir de ta zone de confort … puisque tu ne vas pas réussir.

Tu as plein d’autres concurrents qui font la même chose , mais mieux que Toi.

Tu n’as jamais eu de chance dans Ta Vie, tu es née sous une mauvaise étoile. ..

4- le désordre : aussi bien dans ta tête que dans ton environnement.

Plus tu as d’idées, plus tu as du mal à choisir La bonne idée.

Plus tu as d’informations à retenir et à gérer, moins tu retiens.

Plus ton environnement ressemble à un souk … plus ton cerveau dit : STOP ! je n’en peux plus.

5- la mise en sécurité.

Ton inconscient fait office de  fusible. Il te met en sécurité pour répondre à un besoin non satisfait.

Par exemple, tu excelles dans ton activité mais tu as en horreur d’être sollicitée.

Ou, si tu refuses de « devenir Une Grande personne Responsable » , tu seras toujours dépendante de tes parents pour régler tes problèmes administratifs.

Donc, la première action pour combattre la procrastination  c’est :

d’identifier ta peur !

Peur de ne pas faire assez bien,

Peur de ne pas pouvoir tout gérer ou attendre le dernier moment pour faire,

Peur de ne pas être capable de réussir,

Peur du choix et environnement encombré,

Peur de gagner, car réussir c’est s’exposer  et prendre le risque d’être « envahie »,

Peur de grandir et de devenir autonome

Mais, tu le sais, la vie est bien faite , car :

A chaque problème sa solution !

Je te préviens, je vais enfoncer quelques portes ouvertes.

Rappeler et marteler certaines évidences fait souvent du bien.

Si tu es une perfectionniste, tu manques certainement de confiance en Toi.

C’est une piste sérieuse à travailler, comme le lâcher prise ou ton égo qui est peut être surdimensionné.

« La perfection est un chemin, non une fin. Proverbe coréen. »

Tu aimes travailler dans l’urgence ou dans un délai très court ?

Tu as besoin d’être organisée  et de prioriser tes actions : urgent/ pas urgent.

Pour ton propre besoin ou pour celui d’une tierce personne.

Tu vis dans le désordre … alors range et désencombre.

Fais un grand nettoyage dans ta vie, ta maison, tes affaires, tes papiers, tes placards, tes projets, ton cerveau, tes ordinateurs, tes boites mails …

Met de l’ordre !

Si tu te décourages sans cesse, fais toi accompagner par un  thérapeute qui saura te redonner confiance en toi.

Même solution si tu as l’impression que ton inconscient se met en position court-circuit.

Bon tout cela tu le  sais déjà.

Et concrètement … tu fais comment pour arrêter de tout remettre au lendemain ?

Inutile de te dire :

« Bon allez demain j’arrête  de procrastiner et je prend le taureau par les cornes ! »

Au risque de te décevoir, je crains que cela ne soit pas suffisant.

Il te faut mettre en place un plan d’action raisonnable et ciblé pour ne pas te décourager … dès le lendemain !

Si tu souhaites recevoir le mini-dossier complet comprenant les 3 astuces que je viens de te donner, mais aussi les 7 conseils pour lutter efficacement contre la procrastination,

Tu peux t’inscrire ici et continuer à le lire de suite !

Tu vas  trouver des conseils pertinents, concrets et facile à mettre en pratique !

Ben oui … sinon tu ne les feras pas et ce n’est pas le but !

Je veux recevoir l'article complet sur la procrastination, ainsi que les newsletter d'OZ

En soumettant ce formulaire, j'accepte que mes informations soient utilisées uniquement dans le cadre de ma demande et de la relation commerciale éthique et personnalisée qui peut en découler.