Grosses turbulences en ce moment :

– notre second chat a disparu depuis 2 semaines, après son frère il y a 4 mois … je t’avoue que c’est un peu dur.

– beaucoup de blocages plus ou moins importants

– sommeil saccadé

Bref … c’est  petite forme

Je t’en parle, non pas pour me faire plaindre, ce n’est pas mon genre !
Mais pour te dire que dans la Vie , il n’y a jamais de hasard.

Les perturbations et les blocages sont là pour nous « aider » à dépasser certaines de nos peurs et croyances.

Malheureusement, je ne sais pas si tu es comme moi, mais lorsque la confiance en moi se fait la malle ….eh bien elle laisse la place à la procrastination !  

Et c’est là que ça se complique … tu penses bien !

La liste des tâches à effectuer s’allonge à vue d’œil,

Je travaille au ralenti donc je culpabilise,

Et mes gros dossiers sont toujours là … à côté de moi !

Plus je les vois, plus cela me fatigue …

Je me suis souvenue de cette  définition de la procrastination :

« La procrastination ou l’art de remettre au lendemain ce que l’on peut faire le jour même ! »

Dans l’entrepreneuriat, et dans la vie professionnelle en général,  c’est plutôt mal vu, n’est-ce pas ?

Tu es vite cataloguée de flemmarde et  de looser.

Dans notre société où tout va très vite, la procrastination est presque une maladie honteuse dont il faut se soigner.

Pourtant, dans l’Antiquité, les Egyptiens pensaient que :

« c’était le fait d’attendre le bon moment pour agir. »

Alors … Qui a raison ?

Pour rester sur une note positive, voici ce que pensent certains partisans de la procrastination :

« Si elle n’est pas bonne pour la productivité immédiate, elle favorise, en revanche, la créativité »

D’ailleurs, certains grands entrepreneurs mondialement renommés ont confessé être  atteint de procrastination. Que c’était leur mode de fonctionnement !

Bill Gates a mis des années à se déshabituer !

Il dit qu’il était  » un procrastinateur lourd ! »,

« J’aimais montrer aux gens que je ne travaillais pas et que je n’allais pas en cours et que je m’en fichais! « 

Cela ne l’a pas empêché de réussir …

Tout comme Steve Jobs, Bill Clinton, Victor Hugo, Léonard de Vinci … que du beau monde !

Ah du coup … eh bien … je ne me culpabilise plus !

Cela me fait du bien !

Bon , c’est comme tout , à un moment il faut en sortir !

Comment ?

Je reprends mon fichier sur lequel je note  toutes les actions que j’ai à réaliser avec leurs catégories, leurs dates limites et le temps estimé pour son achèvement.

Cela me permet de :

– Ne rien oublier

– Me libérer ma mémoire

– Prioriser mes actions en fonction du temps que j’ai devant moi.

Allez j’y retourne !

Ouvre les bras au changement et libère ta mémoire.

Tu as aimé cet article ?

Pour recevoir la newsletter et les offres d'OZ ...

En soumettant ce formulaire, j'accepte que mes informations soient utilisées uniquement dans le cadre de ma demande et de la relation commerciale éthique et personnalisée qui peut en découler.