Ce matin j’ai eu une conversation qui m’a énormément touchée et secouée.

La personne avec qui j’échangeais, ma meilleure amie de plus de 20 ans, se trouvait molle, tout en rondeur dans son corps et dans son comportement et  avec un charisme proche de zéro.

Ah oui, j’oubliais : Elle ne se considère pas non plus comme étant une femme rassurante…

Sur le moment, je me suis retrouvée désemparée par ses propos.

Non … elle ne pouvait pas se voir comme çà et se décrire de cette façon .

C’est faux ! archi-faux !

Et là … elle me lâche :

 » je ressemble à un bonbon … à un caramel tout mou « 

Je me suis décomposée sur place, partagée entre rire et pleurer.

C’est fort comme comparaison et surtout complètement erroné…

J’ai essayé de lui expliquer que ce n’était pas du tout l’image qu’elle renvoyait dans notre  groupe d’amies… rien n’y faisait : elle se comparait toujours à un bonbon.

Après plusieurs minutes de discussion j’ai compris qu’elle associait ses formes très pulpeuses à son comportement.

Pour elle , il n’y avait pas de différence entre ses rondeurs et qui Elle était.

Elle ne pouvait pas être une adulte, une femme avec du caractère, une femme qui s’impose aux autres avec ce corps trop rond et trop mou.

Mon amie a développé cette croyance que : seule une femme mince peut s’affirmer dans son activité professionnelle, dans sa famille.

Un corps mince te donne plus d’armes pour être « acérée » pour t’affirmer face aux autres et … pour être plus professionnelle.

Si je te raconte cette discussion personnelle, ce n’est pas pour faire du voyeurisme.

C’est uniquement pour te montrer la force des croyances, le force que peuvent prendre TES croyances …

Insidieusement, sournoisement, elles sont là tapies dans ton mental .

Et au moment où tu t’y attends le moins c’est à dire : un moment où tu es affaiblie, un moment où ton mindset est déjà dans tes chaussettes, elles sortent et t’achèvent !

Et toi , eh bien … tu y crois dur comme fer !

Comme ma meilleure amie qui était persuadée que son corps reflétait son « Etre ».

Pourtant les exemples de femmes rondes ET de caractère qui en impose et qui s’impose ne manquent pas. Je pense particulièrement à Marianne James pour ne citer qu’elle.

Ne néglige jamais TES croyances.

C’est le conseil que je voulais te faire passer aujourd’hui … en amie.

Ouvre les bras au changement et oublie ton corps.

Tu as aimé cet article ?

Pour recevoir la newsletter et les offres d'OZ ...

En soumettant ce formulaire, j'accepte que mes informations soient utilisées uniquement dans le cadre de ma demande et de la relation commerciale éthique et personnalisée qui peut en découler.